Comment rendre son lieu de vie actuel rechargeant pour soi ?

Il est fondamental que notre habitat nous recharge et soutienne notre harmonie. Je partage ici mes conseils simples pour créer un lieu de vie harmonieux et harmonisant, à partir de celui qu’on a déjà. 

La base de la base : nettoyer physiquement en profondeur le lieu

Ce conseil peut paraitre banal, mais puisque nous vivons sur le plan terrestre, il nous revient la responsabilité de garantir la propreté physique de notre lieu. Cela permet d’éliminer plusieurs contaminations directes liées à la poussière et la saleté. Un lieu propre augmente de facto notre ressenti de bien-être. Laver régulièrement son lieu est aussi une marque de respect pour lui.

Se débarrasser de tout ce que l’on n’utilise pas réellement

En habitant dans un endroit, on finit avec le temps d’accumuler toutes sortes d’objets. Bien souvent, on n’utilise réellement qu’un petit pourcentage de tout ce que l’on possède. Vous déposséder des choses que vous n’utilisez pas « allègera » et « éclaircira » le lieu. Et vous vous sentirez vous-même plus léger.

J’aime particulièrement faire cet exercice chez moi et j’apprécie beaucoup la sensation qu’il procure : je sens mon esprit plus clair et ai l’impression d’avoir alléger quelque chose en moi-même !

Incorporer des solutions de base d’habitat sain et écologique

Purifier l’eau et l’air

Sans changer complètement tout le logement dans lequel vous habitez, vous pouvez facilement intervenir sur l’air que vous respirez et l’eau que vous utilisez pour vous laver, boire et cuisiner.

Des filtres pour eau du robinet et de douche s’installent facilement et sont relativement abordables. Ils permettent d’éliminer ou réduire drastiquement la majorité des polluants contenus dans l’eau. Il en résultera une eau plus vivante et rechargeante pour tout votre être.

Il en est de même pour l’air. Des solutions naturelles existent comme des diffuseurs d’huiles essentielles ou de propolis d’abeilles ou encore l’utilisation de certaines plantes aux propriétés dépolluantes.

Rester vigilent à l’achat de certains meubles et équipements

Il convient surtout de vérifier l’absence de traitements chimiques souvent longtemps très odorants et libérants des substances très nocives dans l’air de notre habitat. Cela est particulièrement le cas pour les matelas ou encore certains meubles traités.

Limiter l’impact des ondes électromagnétiques

Il ne s’agit pas ici de se couper du monde ! Cependant, bien que peu publicisé et échappant à nos 5 sens (vue, ouïe, odorat, toucher, goût), les ondes électromagnétiques ont des impacts bien réels et connus sur notre cerveau, nos corps subtils et nos glandes.

Il convient donc d’adopter une démarche consciente et précautionnée concernant l’ensemble de nos appareils électroniques domestiques.

Voici mes suggestions simples :

  • Couper le wifi avant de se coucher (ou encore mieux utiliser une connexion 100% filaire) et utiliser les appareils électroniques en mode wifi seulement si nécessaire.
  • Éteindre ou mettre son téléphone portable en mode avion le soir. Idem pour les autres appareils électroniques présents dans la chambre. Idéalement, les sortir de sa chambre.
  • Acquérir des minéraux ayant les propriétés de neutraliser les ondes (comme la tourmaline et la Shungite). Les orgonites sont une très bonne option aussi.
  • Utiliser le plus possible de prises de terre, afin de drainer vers la terre les charges électriques de nos appareils.
  • Rester à bonne distance des écrans d’ordinateur en travaillant.
  • Utiliser son téléphone portable en mode haut-parleur lors d’une communication et le placer loin des aliments, au risque de les dévitaliser.

Pour plus d’informations sur l’habitat sain et écologique, consultez les organisations spécialisées (Navoti, Solutionera, Écohabitation, etc…). 

Utiliser des solutions d’harmonisation subtiles simples

Des méthodes subtiles simples peuvent en effet contribuer à élever le taux vibratoire de votre espace de vie. En voici quelques-unes :

  • Diffuser de la sauge et autres encens 100% naturels purificateurs (palo santo, santal, benjoin, myrrhe…)
  • Diffuser des huiles essentielles
  • Vaporiser certains élixirs spécialement conçus pour la purification des espaces
  • Faire jouer et/ou répéter des mantras
  • Afficher des ondes de formes particulières, connues pour leurs propriétés harmonisantes et biocompatibles (ex : fleur de vie, étoile de David…)

Naturellement, il convient d’ôter simultanément du lieu les éléments pouvant l’« alourdir/assombrir », telles que les décorations, images ou objets véhiculant la violence, la peur, la tristesse, etc…

Faire appel à un géobiologue

Il est pour moi essentiel de considérer le lieu d’un point de vue holistique, c’est-à-dire sous sa dimension subtile et invisible.

Tout comme l’être humain, le lieu d’habitation peut être considéré comme un être vivant à part entière, avec ses mémoires et sa structure énergétique qui lui est propre. En outre, le lieu est en résonnance direct avec la terre et ses courants d’énergie, précisément au point où il est construit.

Ces connaissances ne sont pas nouvelles ou personnelles : elles étaient connues dans de nombreuses cultures ancestrales, qui bâtissaient leurs lieux en fonction d’elles. Aujourd’hui, ces connaissances sont rassemblées sous le nom de géobiologie.

Je conseille donc de faire appel à un géobiologie qualifié pour effectuer le soin énergétique approprié à votre lieu. Le travail, essentiellement subtil, consistera à corriger les perturbations invisibles pouvant possiblement causer des dérèglements concrets/physiques, tant dans l’habitat que sur vous.

Selon mon expérience, après l’intervention d’un géobiologue, je ressens une paix et une harmonie nouvelle dans le lieu. Je m’y sens particulièrement bien et en expansion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer